Faire mes courses à Rouen et une solidarité à toute épreuve

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Le projet Fairemescourses.fr a été lancé lors du premier confinement par des entrepreneurs Rouennais. Il permet aux petits commerçants de créer gratuitement leurs boutiques en ligne. L’idée a été plus que bien accueillie par les commerçants contraints de fermer boutique.

Aujourd’hui, les magasins jugés “non essentiels” ferment à nouveau leurs portes, les commerçants se tournent donc à nouveau vers le site Fairemescourses.fr pour continuer à vendre leurs produits en ligne.

La plateforme a été mise en ligne fin avril 2020. À la mi-juin, 61 entreprises au total proposent 751 produits, couvrant 415 villes. Ce projet totalement bénévole aurait pu s’arrêter là. Il permet aux commerçants de créer des magasins gratuitement, de saisir les produits qu’ils vendent, les conditions de retrait ou de livraison et les modes de paiement. De son côté, le consommateur lui indique sa ville de résidence et voit immédiatement avec quels commerçants il peut faire affaire à proximité de son domicile. Par conséquent, la ville a un marché avec tous les commerçants locaux.

AU 9 novembre 2020, la plateforme couvrait près de 16 500 villes et près de 90 000 produits sont en vente. Arnaud Lermercier poursuit le développement de la plateforme, surtout pour l’avenir. Avec sa femme, ils prévoient de créer une association à laquelle la communauté locale pourra adhérer. Ils expliquent: «Pour les commerçants, le service doit rester totalement gratuit.» Les valeurs d’entraide et de solidarité au début du projet doivent perdurer pendant un certain temps et continuer à favoriser le développement des entreprises locales.

Le site Fairemescourses.fr

Abonnez-vous à notre newsletter

Plus d'articles sur Rouen

Info Covid-19

Suite aux mesures prises par le gouvernement, Les horaires des établissements peuvent incorrects. Rouen bouge vous invite à prendre contact avec l’établissement pour connaitre ses horaires d’ouvertures.