dans

Combien coûte l’armada 2019.

L’Armada de Rouen est l’événement incontournable de l’attractivité touristique du territoire. Cette 7e édition, comme les précédentes, sera entièrement gratuite pour tous les visiteurs. Afin d’assurer un budget équilibré, l’association « l’Armada de la Liberté » doit générer des recettes. Elles proviennent de l’organisation de réceptions pour toutes les entreprises qui souhaitent inviter leurs clients, leurs partenaires, leurs prospects ou leur personnel, mais également des ventes de licences, redevances, ou concessions sur l’événement.
Facteur d’attractivité économique pour la Ville, la Métropole, le Département de la Seine-Maritime et pour la Normandie, cet événement accueillera plus de 700 000 visiteurs par jour qui animeront les commerces, les restaurants, les hôtels, les campings et tous les sites touristiques alentours.

L’Armada, une association de bénévoles

L’événement est porté par une association à but non lucratif « l’Armada de la Liberté » qui fête cette année son 30e anniversaire. Présidée par Patrick Herr, son fondateur, l’organisation réunit jusqu’à 400 bénévoles au plus fort de l’événement.

Le succès populaire de l’Armada, non démenti depuis son origine, est dû en grande partie à la gratuité de toutes les animations proposées aux visiteurs : l’accès aux quais, les animations organisées par les exposants des villages thématiques, les visites de tous les bateaux présents, voiliers civils ou navires militaires, et les concerts organisés par la Région Normandie.

L’Armada 2019 : un budget estimé de 7 millions d’€


Le budget de l’Armada 2019 est basé sur une estimation budgétaire de l’ordre de 7 millions d’€ HT. L’association est financée à près de 40%, par les collectivités territoriales : Ville de Rouen, Métropole Rouen Normandie, Département de la Seine-Maritime, Région Normandie, et bien entendu, Haropa et la CCI de Rouen Métropole. L’affrètement des voiliers coûte environ plus de 2 millions d’€.

La sécurité constitue un poste important. Placée sous la responsabilité de l’Etat, elle reste à la charge de l’organisateur. L’organisation n’en paie cependant pas le coût réel. L’Etat est donc l’un des partenaires essentiel de l’événement. Il est présent sur les quais avec un stand pour exposer les différentes missions de l’Etat en Région.

Pour cette 7e édition, compte tenu des directives imposées par le plan Vigipirate, le montant du poste sécurité a doublé par rapport à l’édition précédente. Il est aujourd’hui de 1,4 Millions d’€.

Pour équilibrer son budget, l’Armada commercialise des prestations

La vente de licences, de produits dérivés ou les contractualisations avec les sponsors permettent d’équilibrer le budget : Partenaires, Fournisseurs officiels, transporteur officiel… Autant d’entreprises nationales ou régionales qui permettent à l’Armada de conforter son budget.

L’Armada propose aux entreprises d’organiser leurs réceptions à bord des navires. 154 réceptions sont aujourd’hui confirmées.

Enfin, près de 2 millions d’€ de recettes proviennent des licences, redevances et concessions afin d’équilibrer l’ensemble du budget.

Les réceptions sur les voiliers : quelques chiffres

  • Plus de 200 prestations à quai sur les voiliers (réceptions matin et soir)
  • 18 prestations sur les voiliers en navigation
  • 20 000 personnes invitées par les entreprises ayant réservé des réceptions

Les navires : quelques chiffres

  • 50 navires présents dont :
  • 24 grands voiliers civils
  • 10 grands voiliers d’Etat
  • 10 navires militaires
  • 6 navires autres : 1 SNSM, 1 remorqueur, autres à venir

La Statue de la Liberté fête son arrivée à Rouen

L’Armada avec les enfants.