Les anecdotes du Quartier Saint-Nicaise

Publicité

Dans les méandres du temps et des rues pavées, un coin de Rouen dévoile son histoire riche en vigne, en textiles et en duels, tout en ayant conservé une âme villageoise. Bienvenue dans le Quartier Saint-Nicaise, où passé et présent se croisent dans une farandole d’anecdotes !

Les Origines Vinicoles et Monastiques

Le Quartier Saint-Nicaise n’est pas seulement un quartier, c’est un héritage laissé par les moines malins de l’abbaye de Saint-Ouen. Créé à partir de vignobles – ces moines savaient comment se détendre – le quartier a grandi comme une mode vestimentaire étrange : urbanisation. Imaginez, des moines en plein urbanisme !

L’Empire Textile et les “Purins”

Mais attendez, il ne s’agit pas que de vin ! Au 19e siècle, le quartier a été envahi par des ouvriers du textile, spécialistes du drap. Oui, vous avez bien entendu, des artisans du drap faisaient la pluie et le beau temps ici. Et pour ne pas oublier leur empreinte, les rues gardent des noms de l’époque, comme si les rues elles-mêmes étaient des étoffes historiques.

Rue Pitry – Pied de Vigne

La Rue Pitry, une rue aux origines un peu floues, nous offre un témoignage inattendu : un pied de vigne. Rien de mieux pour rappeler que cette rue était autrefois couverte de vignes, où les moines créaient leur propre “vin de prière”. Et que diriez-vous des “purins” ? Non, ce n’est pas une nouvelle saveur de glace, mais plutôt ces ouvriers adroits dans l’art d’égoutter les draps.

La Rue de la Cage : Quand les Harnais et les Colliers étaient à la Mode

Ah, la Rue de la Cage, où les noms d’enseignes semblent dictés par l’imagination. Mais le passé a un sens de l’humour : ici, elle faisait allusion au métier de bourrelier, qui s’occupait des colliers et harnais pour chevaux. Imaginez-vous, des artisans qui fabriquaient des accessoires hipsters pour chevaux bien avant qu’ils ne soient cool.

Saint-Nicaise : Un Quartier de Duel et de Pomme d’Or

Saint-Nicaise, c’est bien plus qu’un nom charmant. C’est aussi le lieu d’un duel légendaire entre deux journalistes à plumes, Armand Carrel et Émile de Girardin. Imaginez deux écrivains se battant non pas avec des plumes, mais avec des épées ! Et puis il y a la Pomme d’Or, le quartier qui a subi une transformation des années 60. Ils ont laissé la place à des bâtiments modernes, mais ont gardé une pomme géante en béton pour rappeler qu’avant tout cela, c’était un quartier où les pommes étaient de l’or.

Les Jardins de l’Hôtel-de-Ville : Où l’Histoire Danse avec la Modernité

Les jardins de l’Hôtel-de-Ville, c’est comme une machine à remonter le temps en plein air. Des jardins à la française avec un bassin en plein milieu pour les amateurs de natation aristocratique. Mais attendez, il y a plus : une pierre venue du Danemark vieille d’un millier d’années, donnée à Rouen pour célébrer le millénaire de la Normandie. C’est comme si l’histoire avait décidé de faire un petit road trip.

En fin de compte, le Quartier Saint-Nicaise n’est pas seulement un quartier. C’est un éclatant musée vivant, où les rues portent des noms qui murmurent les secrets d’antan et où chaque coin a sa propre histoire à raconter. Alors, mettez vos chaussures de marche et partez à la découverte de ce joyau historique, où le passé se mélange joyeusement avec le présent.

Date de la publication : 21 août 2023

Les gens cool partage nos articles ! Et vous ?

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Réseaux sociaux

Les plus populaires :

Rejoins notre super Newsletter

Abonne-toi et reçois tous les vendredis midi nos bons plans sorties à Rouen 😊

Un dernier article pour la route ?